Société

Togo / L’association CICCA en lutte pour la dignité et l’autonomisation des mères célibataires

Souvent victimes de stigmatisation, les mères célibataires sont non seulement condamnées à élever seules leurs enfants mais aussi éprouvent des difficultés à s’épanouir pleinement. Lors de son Assemblée Générale ordinaire samedi dernier, le Cercle d’Initiatives Citoyennes pour le Challenge et le Changement en Afrique (CICCA) a posé sur elles un regard particulier.

En effet, le Cercle d’Initiatives Citoyennes pour le Challenge et le Changement en Afrique (CICCA) a décidé de dédier une année à la sensibilisation de ses membres et sympathisants sur le drame que vivent les femmes célibataires. Ainsi donc, cette Assemblée Générale a été placée sous le thème : « Mère célibataire, assumer son statut et protéger sa dignité ». Par-dessus tout, le président du CICCA, Sylvain Attoh-Mensah, tient à attirer une attention particulière sur ces enfants conçus ensemble par deux parents mais qui finissent par devenir le poids de l’un d’eux. Selon lui, le statut des mères célibataires est un réel sujet sociétal qui ne cesse de prendre de l’ampleur.

Cette assemblée générale du CICCA ouvre la voie à un débat citoyen sur ce sujet qui, selon les responsables, tissera la trame de leurs actions durant toute l’année. « Nous avons mis en place un programme de clinique juridique et d’assistance socio-économique pour voir si dans trois ans nous pouvons  intégrer  au  moins une centaine de ces mères célibataires  dans la vie socio-économique pour que leurs difficultés diminuent », a promis Attoh-Mensah.

Rappelons que la date de l’organisation de l’Assemblée générale du CICCA, un 16 juin, n’est pas anodine. A cette date est commémorée la journée internationale de l’enfant africain instaurée par l’Union Africaine. L’Association CICCA s’engage par ailleurs pour le respect des droits des enfants de ces mères célibataires qui « n’ont pas demandé à venir au monde ».

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis