Diaspora

Le mois de la diaspora se prépare activement au Togo : Le CJD met la barre haute pour l’édition 2018

L’activité est essentiellement portée par le Collectif des Jeunes pour le Développement (CJD). A l’orée du mois de la diaspora, l’organisation  mène d’intenses tractations pour la réussite de l’événement.

Le mois de la diaspora sera célébré en septembre prochain sur l’ensemble du territoire togolais. En amont, des rencontres préparatoires se tiennent depuis le 31 mai dernier. Les principales activités prévues à la rencontre ont été détaillées et structurées au cours de ces rencontres.

De ces travaux, on retient que la semaine de la diaspora  égrènera des journées de discussions sur les thèmes liés au processus de décentralisation, et à l’immigration, des rencontres B to B, des sensibilisations, des prospections de terrain, des visites touristiques, des ateliers de travail avec des groupes et leaders locaux, entre autres.

Par ailleurs, cette édition de la semaine de la diaspora a obtenu  le soutien  de la diaspora Afro –américaine qui a promis son accompagnement technique et financier aux projets MSO (Maison du Savoir et des Opportunités) et MDD (Maison de la Diaspora pour le Développement) du CJD, deux projets à travers lesquels la diaspora Afro-américaine voudrait investir en Afrique pour soutenir le développement du continent. En plus d’un appui financier en matière de formation professionnelle et de l’entrepreneuriat, ce soutien contribuera à former un réseau de 10 millions d’Africains et à les accompagner dans la réalisation de leurs projets d’affaires.

Précisons  que les activités du CJD sont menées en partenariat avec d’autres organisations telles que la DTD (Diaspora Togolaise pour le Développement), ADF-Togo et Diaspora Force du Développement.

Commentaire d'article

Umalis