Politique

Crise au Togo / Une délégation nigériane annoncée à Lomé : Voici le résumé des échanges!

Une délégation du Nigeria conduite par  Abdulsalami Aboubakar, ancien président de la CEDEAO (1998-1999)  a rencontré le weekend dernier des membres de la coalition des 14 partis de l’opposition. C’est sur ordre du chef de l’Etat nigérian Muhamadou Buhari. Une éventualité de sortie de crise a été touchée du doigt au cours des discussions.

A la suite de cette entrevue  la coordinatrice de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition a fait le point des échanges au cours d’une intervention sur la radio Zephyr ce 11 juin.

« Nous avons juste discuté de la crise et des solutions possibles et ce que nous avons déjà dit à nos interlocuteurs c’est ce que nous avons répété à l’ancien chef d’Etat tout en saluant l’engagement du Nigéria qui est très préoccupé par le bon déroulement de cette crise et tout en le priant de se faire le porte-parole des aspirations profondes des Togolais », a  rapporté Brigitte Adjamagbo.

La responsable du parti CDPA (Convention Démocratique des Peuples Africains)  a informé l’opinion publique des plaintes que la coalition des 14 partis politiques de l’opposition a adressées au cadre nigérian dépêché au Togo.

« Avec lui on a fait le point sur l’évolution de la situation, on lui a dit que les choses se sont détériorées depuis son départ, on lui a dit qu’il y avait un certain nombre de détenus quand il était là et que aujourd’hui ce chiffre a doublé (…).On lui a réitéré les aspirations profondes pour lesquelles nous sommes dans la rue depuis bientôt un an. Et on a insisté sur le fait qu’il intervienne pour qu’on libère le plus tôt possible les personnes détenues », a relaté l’opposante.

En attendant un meilleur dénouement, la coalition des 14 partis politiques de l’opposition lance une journée Togo Mort le 18 juin prochain pour « dénoncer les dérives du pouvoir en place ».

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis