Diplomatie

« C’est aussi dans l’intérêt du Ghana d’avoir un pays paisible et stable à sa frontière Est… », Nana Akufo-Addo

Selon les informations, le Coordinateur général de la Coalition de la Diaspora a rencontré le Président ghanéen Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, facilitateur dans les pourparlers en vue de la résolution de la crise sociopolitique du Togo. Voici le communiqué de presse ayant sanctionnée cette rencontre.

Une délégation de la Coalition de la Diaspora Togolaise pour l’Alternance et la Démocratie (CODITOGO) conduite par son Coordinateur général, M. Ekue Pierre Kpodar, a été reçue ce lundi 11 juin 2018 à Accra par le Chef de l’État ghanéen, S.E. M. Nana Akufo-Addo, médiateur dans la crise sociopolitique au Togo.

Après avoir remercié le Président ghanéen pour son implication dans le processus de résolution de la crise, M. Kpodar a réaffirmé la pleine et entière adhésion de la Diaspora togolaise en tant que composante du Peuple togolais, aux revendications souveraines ainsi qu’elles suivent:

  • La restauration de la limitation du mandat présidentiel à deux, assortie de l’impossibilité pour tout citoyen d’en aller au-delà;
  • La mise en œuvre des réformes institutionnelles et la révision du cadre électoral;
  • L’effectivité du droit de vote de la Diaspora.

La délégation a aussi souligné la nécessité de libérer les prisonniers politiques arbitrairement détenus, ainsi que de procéder à la levée des sièges militaires dans toutes les villes concernées, en vue de l’amorce d’un climat social apaisé : préalable à toute discussion fructueuse.

À cet effet, la délégation a attiré l’attention du médiateur sur le risque d’une dégradation dramatique de la situation, avant d’exposer les pistes de solutions préconisées par CODITOGO pour permettre au Togo de sortir de sa singularité sous-régionale. Ces pistes de solutions sont contenues dans un mémorandum qui a été remis au médiateur.

Le Président ghanéen, dans sa réponse, s’est dit heureux de constater la mobilisation de la Diaspora togolaise en soutien à sa patrie, pour une sortie de crise pacifique. Il a précisé à cet effet, le contenu et le périmètre de la médiation, puis situé la délégation sur les acquis du dialogue et ses points de blocage.

S.E. M. Akufo-Addo a ensuite indiqué le partage du mémorandum susvisé avec son homologue SE M. Alpha Condé, Président de la Guinée, également mandaté par la CEDEAO comme médiateur dans la crise togolaise.

S.E. M. Akufo-Addo a enfin rappelé sa détermination à aller au bout de sa mission, car a-t-il dit : « c’est aussi l’intérêt du Ghana que d’avoir un pays paisible et stable à sa frontière Est… »

Au nom de CODITOGO et de la délégation qui l’accompagnait, M. Kpodar a réaffirmé la volonté de la Diaspora togolaise à participer à la mise en œuvre des solutions envisagées dans l’intérêt supérieur du Peuple togolais. Il a enfin remercié le chef de l’Etat ghanéen pour sa disponibilité et la fraternité du Peuple ghanéen.

Fait à Accra (Ghana), le 11 juin 2018

Pour CODITOGO, La Communication

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis