Politique

Dialogue politique au Togo / Rencontre avec la CEDEAO : Ce que vous ignorez du dossier…

Une séance de travail sur la poursuite du processus du dialogue politique inter-togolais a eu lieu le week-end dernier entre une délégation de la commission de la CEDEAO et les acteurs politiques togolais. Me Yawovi Agboyibo du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR), parti membre de la coalition, y avait aussi pris part. Il a donné son opinion aux confrères de l’Agence AfreePress.

« Contrairement au dialogue national de 2006, celui ouvert le 19 février 2018 est sur le point d’échapper entièrement à la maîtrise des Togolais. Son issue dépend désormais de la CEDEAO », a laissé entendre Yawovi Agboyibo. Le président ghanéen, Nana Akufo-Addo, en tant que facilitateur, a jusqu’ici été le seul à porter tout le poids du dialogue. Puisque tout processus allant dans ce cadre relève de sa responsabilité, il lui est difficile de concilier cette charge et celui de Chef d’État du Ghana, a indiqué le représentant du CAR au dialogue.

« Nous avons discuté avec les deux parties en vue de proposer une feuille de route claire aux Chefs d’Etats de la CEDEAO pour la résolution de la crise politique en République togolaise, conformément aux recommandations des Chefs d’Etats le 14 avril 2018 à Lomé. Nous remercions les deux parties pour ces échanges fructueux », a déclaré au sortir des discussions, l’Ivoirien Jean-Claude Brou, président de la commission de la CEDEAO. Notons que les conclusions de cette réunion de travail seront soumis aux chefs d’Etat de l’organisation.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis