coopération Culture & Réligion

Cooperation sino-togolaise : L’art vestimentaire chinois accessible aux stylistes togolais

Image illustrative

L’école de couture Franco Dimelo sise au quartier Attiegou à Lomé forme depuis peu des jeunes en broderie chinoise. Pour évaluer comment se déroule la formation dans cet institut de mode, la ministre du développement à la base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi, Victoire Tomegah Dogbe et l’ambassadeur de Chine au Togo, M. Liu Yuxi, se sont rendus dans les locaux ce 29 mai.

Cette visite des deux autorités s’inscrit dans le cadre de l’assistance qu’apportent leurs différentes institutions à la promotion de l’artisanat togolais.

En effet, M. Ayité Ebédjro Gaba, fondateur de l’école de couture a, dans le cadre de la coopération sino-togolaise, bénéficié d’un stage professionnel de trois mois en chine sur la couture et la broderie chinoise.

Sur place la délégation a constaté les œuvres du couturier, un assemblage des acquis de la chine et de l’inspiration Made in Togo.  Un savoir faire que le jeune partage avec d’autres jeunes togolais qui désirent s’initier à cet art original.

« Ce que nous avons vu, nous renforce dans cette belle dynamique qui est développée depuis quelques temps entre la Chine et le Togo, c’est-à-dire, favoriser les échanges entre les peuples, favoriser le renforcement de capacités des jeunes pour qu’ils puissent se prendre en charge » s’est réjouie Victoire Tomegah Dogbe.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis