Agro-Environnement Société

Togo/ Ouverture du « Marché des produits locaux « : Les produits agro-alimentaires du terroir enfin accessibles!

S’il y a une chose que la plupart des entrepreneurs togolais déplore, c’est bien la difficulté d’écoulement de leurs produits. Pendant ce temps, plusieurs consommateurs dénoncent le manque d’accessibilité des produits locaux. «  Le marché des produits locaux » vient pallier à ces différentes plaintes. Sur initiative de certains entrepreneurs togolais, la production « Made in Togo » sera accessible chaque semaine à la place FAO situé derrière l’hôtel 2 fevrier. Une première expérience réjouit producteurs et consommateurs togolais.

Organisé par la Coopérative des Transformateurs des Produits Agricoles du Togo (COTPAT), le Forum des Jeunes Entrepreneurs Africains (FOJEA) et la société « Vivi fruits », le « marché des produits locaux » vise, selon ses initiateurs, à créer un cadre propice et innovant pour la promotion et la vente des produits frais naturels de l’agriculture écologique.

Le marché des produits locaux, entend ainsi susciter  un engouement des ménages togolais pour les produits locaux. Comme tous les grands marchés du territoire national, le marché des produits locaux se fixe une périodicité hebdomadaire pour satisfaire ses clients : Chaque vendredi de 8h à 17h30 à la place FAO.

Le marché a connu sa première journée le vendredi 18 mai dernier  avec l’exposition d’une vingtaine de stands où étaient exposés, fruits, légumes, thé, boissons, épices …entre autres produits agro alimentaires. Une première expérience appréciée par beaucoup de visiteurs. Ces derniers ont manifesté leur intérêt devant une diversité de produits « togolais » exposés ou accessibles rarement. Ils ont par ailleurs souhaité la perpétuité de cette initiative dont le bien fondé se manifeste sur deux fronts : le bénéfice « santé » de consommer naturel, et l’occasion de booster les affaires de nos entrepreneurs.

De leur côté, les exposants espèrent beaucoup en cette initiative et invitent les consommateurs à devenir des « habitués » du marché des produits locaux. « Nos attentes c’est que les consommateurs viennent en grand nombre acheter nos produits », a confié Edwige Tassou, de la société Label d’Or à un reporter sur place.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis