Politique

Togo / Dialogue politique : Le facilitateur ghanéen peine à remettre le train en marche

Le président ghanéen Nana Akufo Addo, envisagerait-il d’enlever sa casquette de facilitateur dans la résolution de la crise sociopolitique togolaise ? C’est en tout cas ce qu’indique la Lettre du Continent dans sa parution N°777 du 23 mai 2018.

Désigné comme le principal facilitateur entre le pouvoir en place et la Coalition des 14 partis de l’opposition dans le cadre du dialogue politique, « Nana Akufo-Addo songe à rendre son tablier », rapporte la Lettre du Continent. En effet, l’ouverture officielle de ce dialogue a eu lieu le 19 février dernier à Lomé et celui-ci n’a duré que dix jours. Le seul document conjointement signé entre les deux parties est le règlement intérieur de ce dialogue. Jusqu’à ce jour, les pourparlers sont en stagnation.

« L’absence d’avancées et les multiples reports semblent avoir eu raison de sa patience. Il (le président ghanéen Nana Akkufo Addo, ndlr) s’en est ouvert à Faure Gnassingbé et au Nigérian Mahammadu Buhari », lit-on dans cette presse. Notons qu’une rencontre avait été prévue hier entre une délégation de la Coalition des 14 et le facilitateur. Finalement, celle-ci a été renvoyé aux calendes grecques.

Réagissez: http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis