Education

Togo / Pour une réforme du système d’éducation au primaire et au secondaire

Dans plusieurs établissements scolaires au Togo, il est fréquent de faire usage de la chicotte ou d’autres formes de punitions corporelles pour discipliner les élèves. La Coalition nationale pour l’éducation pour tous (CN-EPT) plaide pour une évolution du système d’éducation dans notre pays.

En effet, dans les écoles privées laïques, publiques ou confessionnelles, les enseignants n’hésitent pas à avoir recours au bâton dans l’exercice de leur fonction. En dépit d’une récente disposition du gouvernement visant à réduire les punitions corporelles. Par ailleurs, les systèmes d’évaluation constituent également une forme de violence psychologique pour les élèves qui les considèrent quelques fois comme des contraintes à cause des moyens utilisés pour faire les contrôles ou les interrogations.

Selon la Coalition Nationale pour l’éducation pour tous (CN-EPT), il faudrait révolutionner  ce volet de l’enseignement dans le primaire et le secondaire. Sanctionner les élèves pour des cas d’indiscipline, de manque d’assiduité ou de médiocrité des résultats demeure un fait avéré. Cependant, il est important d’encourager les élèves à se responsabiliser.

Réagissez: http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis