Santé

Résurgence de la maladie Ebola : la RDC touchée , le Togo prend des dispositions !

Health workers carry the body of a suspected Ebola victim for burial at a cemetery in Freetown December 21, 2014.
REUTERS/Baz Ratner (SIERRA LEONE – Tags: HEALTH DISASTER) – RTR4IV65

Les autorités sanitaires du Togo ont annoncé le weekend dernier des mesures préventives de la maladie à Virus Ebola. Des dispositions sont prises suite à une résurgence de la maladie qui s’est déclarée récemment  en République démocratique du Congo (RDC). Les autorités compétentes  ont  déclaré l’état d’alerte aux frontières avec des instructions fermes à tous les chefs régionaux et préfectoraux de santé.


L’épidémie d’Ebola, la plus violente de l’histoire, avait frappé l’Afrique de l’Ouest entre fin 2013 et 2016, causant plus de 11.300 morts sur 29.000 cas recensés, à plus de 99% en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone. Cette année encore, la maladie refait surface dans certains pays dont le Congo. La maladie est circonscrite dans la région de Bikoro, qui se situe à plusieurs milliers de kilomètres du Nigéria, du Ghana et du Togo.

Ces pays voisins sont donc en alerte.  « L’OMS vient de déclarer des premiers cas de la fièvre hémorragique à virus EBOLA en RDC. Les frontières étant de plus en plus facilement franchissables par les air, mer et terre, je vous demande de prendre toutes les dispositions idoines pour la PCI ( prévention et contrôle des infections), aux fruits entre autres : prise de température et gel des mains aux visiteurs à l’aéroport, au port et aux frontières notamment a Aflao, Sanvi kondji et Cinkasse et autres. Il faudra aussi donner l’alerte dans les districts pour la
surveillance active dans les formations sanitaires et au sein de la population »,  a indiqué  une note  du secrétaire général du ministère de la santé togolais.

Par ailleurs, les populations sont invitées à plus de vigilance et à déclarer tout cas suspect dans le centre de santé le plus proche.

Commentaire d'article

Umalis