Politique

Togo / « Débauche de moyens » à la tête de l’Etat : Jean-Pierre Fabre s’indigne !

Depuis la mise en garde-à-vue du magnat français Vincent Bolloré, les dessous cachés de certains dossiers relatifs au Togo sont dévoilés au grand jour. Ainsi, les réponses aux questions sur le financement des campagnes présidentielles de Faure Gnassingbé en 2010 et 2015 ont trouvé des ébauches de réponse. Mais, le Chef de file de l’opposition reste toujours sur sa soif.

« Nous n’avons pas été surpris d’entendre parler de la concession du Port Autonome de Lomé. Nous avons vu la débauche de moyen qu’il y a eu pendant les élections présidentielles de 2010 et surtout de 2015. Nous savons bien que l’argent utilisé pour ces affiches venait de quelque part. En vertu de mon statut de chef de fil de l’opposition, je compte adresser une lettre aux autorités togolaises pour connaitre réellement les conditions dans lesquelles ces concessions ont été attribuées», a déclaré Jean pierre Fabre au micro de RFI dans le cadre de la mise en garde-à-vue de Vincent Bolloré, présumé coupable de corruption et de trafic d’influence au Togo.

En effet, l’homme politique qui a toujours dénoncé les dépenses fastueuses du pouvoir de Faure Gnassingbé pendant la campagne présidentielle de 2010 et 2015 organisée par une filiale du groupe Bolloré, est persuadé qu’il tient le bon bout dans cette affaire. Par ailleurs, il exige des explications par rapport aux réelles conditions d’attribution des licences d’exploitation du Port Autonome de Lomé.

Réagissez:  http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis