Education

JOCUL 2018 / Finis les libertinages et la dépravation des mœurs !

Des journées culturelles sont organisées chaque année à l’Université de Lomé. Du 23 au 29 avril prochain, les étudiants pourront se consacrer à d’autres activités autres qu’académiques. Toutefois, l’édition 2018 sera à nulle autre pareille. La culture intellectuelle prendra le pas sur la promotion des mœurs légères.

En effet, les éditions précédentes des Journées Culturelles à l’Université de Lomé ont été tristement célèbres à cause de la débauche, de la libre circulation de l’alcool et de la drogue lors de la foire universitaire qui était censée être un lieu de promotion des talents des étudiants entrepreneurs. « La Foire a été initiée pour servir de cadre aux étudiants entrepreneurs et talentueux. Mais très vite, elle a été détournée de son objectif principal devenant un mini marché où (…) ce qui marchait le mieux c’était la vente des boissons alcoolisées, ce qui met en porte-à-faux l’Université de Lomé vis-à-vis des valeurs qu’elle se bat à promouvoir (…) », a expliqué Pr Joseph Tsigbe, directeur du Centre des Œuvres Universitaires de Lomé (COUL).

Par conséquent, les JOCUL 2018 seront marquées par deux évènements essentiels : un Salon du Livre des Universités du Togo et le Salon international des Études et Formations, ÉLITE 2018. La foire du livre constituera une occasion pour promouvoir la lecture au sein de la jeunesse à travers des expositions-ventes de livres, des conférences-débats, des ateliers d’écriture, des tables-rondes voire des olympiades universitaires. Par ailleurs, il est prévu un festival de danse et de prestation en live par les différents clubs culturels sur le campus, des rencontres avec les modèles de réussite, une journée traditionnelle, des danses folkloriques et un méga concert.

Réagissez: http://www.africatopforum.fr

Commentaire d'article

Umalis