Sécurité Société

Togo: 13 « gay-mans » dont 3 filles arrêtés et remis aux autorités béninoises

 

Plusieurs présumés gay-mans (cybercriminels et spécialistes des crimes rituels) arrêtés par la police ont été présentés ce jeudi à la presse. Ils sont au total 13 personnes dont 3 filles à être remis aux autorités béninoises.

Selon Koudouovoh Mawuli, directeur de la police nationale, des perquisitions aux domiciles de ces présumés criminels à Lomé ont permis de saisir 6 statuettes, plusieurs ordinateurs et portables androïdes et deux véhicules. « Les perquisitions effectués chez ces présumés délinquants ont permis de retrouvés des objets et des indices en liens direct avec les infractions qui ont été commis au Bénin par d’autres personnes », a-t-il indiqué.

Pour sa part, le directeur général de la police béninoise, M. Hounnoukpe Nazaire, souligne que les enquêtes vont se poursuivre au Bénin pour « conclure au moment venu si des individus ont été effectivement sacrifiés ».

Précisons que ces gay-mans arrêtés ont un âge compris entre 19 et 29 ans. Ils avouent être des cybercriminels mais pas des spécialistes des crimes rituels.

La police togolaise compte sur la collaboration de la population pour démanteler ces réseaux de criminels.

 

 

 

Commentaire d'article

Umalis