Agro-Environnement

Quelle saison pour 2018? Les dernières consignes aux agriculteurs togolais

Une quarantaine de journalistes ont été formés par la Direction Générale de la Météorologie Nationale (DGMN) au cours d’un atelier. La rencontre qui se tient du 20 au 23 mars prochain permet d’informer les professionnels des médias  sur la prévision saisonnière, météorologique, les phénomènes et changements climatiques de 2018.

Le 23 mars prochain, sera célébrée la journée météorologie mondiale. Elle est consacrée à favoriser un meilleur traitement de l’information météorologique en vue de son appropriation par l’opinion nationale.

La  rencontre de la DGDM s’inscrit dans ce cadre. Le directeur général de la DGMN, Latifou Issaou, a saisi l’occasion pour donner des directives météorologiques aux agriculteurs des différentes régions du Togo.  On retient donc qu’au niveau de la région des plateaux et le nord maritime, les cultivateurs peuvent d’ores et déjà entamer les travaux champêtres.

Cependant sur la côte où on constate un arrêt catégorique de la pluie, il est demandé aux paysans de faire énormément attention  pour éviter les ressemées.

Quant au grand nord, où la saison n’a pas encore commencé, les producteurs sont appelés à commencer à préparer leurs terrains.

Par ailleurs, on apprend que les phénomènes météorologiques extrêmes, favorables d’une manière générale ces 30 dernières années, est en grande partie due à l’accroissement de la fiabilité des prévisions, aux alertes et à une meilleure coordination avec les autorités chargées de la gestion des catastrophes.

Toutefois, les phénomènes météorologiques et climatiques de cette année devrait être canalisés par le perfectionnant les systèmes d’alerte précoce et en coordonnant davantage les interventions, conseille la DGMN.

Commentaire d'article

Umalis