Finance

Togo/ La Digitalisation des services : Un impératif pour les systèmes financiers

Un atelier de quatre (4) jours débuté ce lundi réunit les responsables des systèmes financiers décentralisés (SFD) sur initiative de la Secrétariat d’Etat, chargé de l’inclusion financière, Mazamesso ASSIH . Les travaux se déroulent sous l’expertise de l’UNCDF avec la fondation MasterCard, deux institutions remarquables en matière de digitalisation des services financiers.

La rencontre permettra  aux participants de comprendre les avantages liés à la finance digitale ainsi que les options stratégiques disponibles pour les SFD. A l’issue de l’atelier, les participants devront être aguerris pour choisir le meilleur modèle d’affaires sur la base d’une évaluation de l’environnement et de leurs capacités internes.

«Cette formation importante aura une contribution sur l’utilisation de la finance numérique et son adoption par les SDF. Notre ambition est que nous ne trainions plus sur la mise à réalisation de ce levier, car il permettra la réduction des coûts services financiers, et indirectement avoir un impact sur le bien-être de nos populations », a clamé l’instigatrice de la formation à l’ouverture des travaux.

Pour  Mazamesso ASSIH , les progrès significatifs réalisés en matière d’inclusion financière au cours de ces dernières années, dans certains pays, ont été largement stimulés par la technologie mobile augmentant de manière spectaculaire le nombre de titulaires de comptes financiers.

A ce jour, seulement 4% des Togolais de 15 ans et plus s’illustrent comme des  utilisateurs « fidèles » du « Mobile Money », selon des données récentes.

Commentaire d'article

Umalis