Développement

UA : Mise en place d’une zone de libre-échange continentale (ZLEC)

Au cours de cette semaine, le président togolais Faure Gnassingbé prendra part à un sommet extraordinaire de l’Union africaine qui se tiendra à Kigali. Cette rencontre à laquelle participeront tous les Chefs d’Etat de l’Union Africaine vise à ériger les bases d’une zone de libre-échange continentale (ZLEC).

Projet phare de l’Agenda 2063 de l’UA, la Zone de libre-échange continentale (ZLEC) permettra de créer une Afrique intégrée et prospère sur le plan économique avec un marché intégré à 54 pays. Ce vaste marché qui sera exempté de taxes et de droits de douanes rassemblera plus d’un milliard de consommateurs avec un PIB de 2.500 milliards de dollars.

Cependant, selon la Commission économique pour l’Afrique (CEA), il faudra au préalable régler un certain nombre de problèmes logistiques et techniques en vue de la réussite de ce projet. En ce sens, l’augmentation de la production et une meilleure répartition des ressources en faveur des entreprises et des industries constituent des priorités. Les chefs d’Etat et de gouvernement de l’UA se retrouveront donc le 21 mars dans la capitale du Rwanda pour la signature de cette convention.

Commentaire d'article

Umalis