Société

La Jeunesse consciente de l’opposition prône la paix et la lutte démocratique au Togo

Avec la crise sociopolitique qui a commencé au Togo le 19 Août 2017, de nouveaux concepts ont vu le jour dans le cadre de la conscientisation de la jeunesse togolaise : « Jeunesse et citoyenneté », « Les jeunes et la culture démocratique », « Jeunesse et paix » etc. et, c’est donc dans le cadre d’une campagne de sensibilisation de cette jeunesse que la « Jeunesse consciente de l’opposition » était dans les Plateaux ce samedi.

En effet, étant quelques fois acteur et victimes de la crise sociopolitique au Togo, les jeunes doivent être instruits sur certaines notions indispensables pour mieux ancrer la culture démocratique dans les esprits. Ils pourront ainsi accompagner le pays dans sa marche politique et démocratique. Quelques semaines après leur première sortie à Lomé, la « Jeunesse consciente de l’opposition » était ce Samedi 17 Mars 2018 dans la préfecture de Kloto et précisément à Kpalimé.

L’objectif de ce déplacement est de partager et sensibiliser les jeunes de cette ville et des localités environnantes sur l’intérêt que l’on peut tirer d’une situation de paix ou encore d’accalmie au Togo. « La jeunesse est le dur noyau qui même dans le fruit pourri conserve l’espoir du renouveau », « la jeunesse est bonne mais c’est la société qui la corrompt », « la paix n’est pas un mot, c’est un comportement » : c’est par ces idéaux lourds de sens que les représentants de la Jeunesse consciente de l’opposition ont entretenu les jeunes sur leur rôle dans la société et dans le processus de sauvegarde de la paix.

Commentaire d'article

Umalis