Société

Togo/ La STT menace de nouveau : Une semaine tumultueuse s’annonce!

La Synergie des Travailleurs du Togo menace de rentrer de nouveau en grève la semaine prochaine. En assemblée générale extraordinaire ce jeudi, la STT  a prévenu le gouvernement de mener une cessation des activités professionnelles si les enseignants et élèves détenus ne sont relâchés d’ici la fin de la journée de ce vendredi.

Selon des informations parvenues à notre rédaction,  quatre (4) enseignants  et certains élèves auraient été arrêtés suite à une manifestation dans la ville de Kara à environ 420 km au Nord du Pays. Cette arrestation  a ajouté un plus à la « hargne » de la STT en proie à des manifestations depuis plusieurs jours.

Cette centrale syndicale qui compte en son sein les syndicats d’enseignants, de praticiens hospitaliers et des fonctionnaires de l’administration publique, menace d’entamer une nouvelle grève de cinq (5) jours la semaine prochaine, à compter du lundi 19 mars si ces personnes arrêtées ne sont pas libérées dans le délai donné.

Une autre grande marche de protestation est en vue le 29 mars prochain, si les exigences ne soient pas satisfaites après cette descente.

La Fédération des syndicats de l’éducation nationale (FESEN) et la Coordination des syndicats de l’éducation nationale (CSET),  deux regroupements qui prennent part aux travaux du groupe de travail mis en place par le gouvernement vont se retirer de la plateforme, au cas ou le gouvernement s’obstine à maintenir les leurs en détention, prévient la STT.

Commentaire d'article

Umalis