Agro-Environnement

Togo / Agro-industrie : Construction de nouveaux entrepôts, fruit du partenariat BB Lomé-ESOP Notsè

Directeur de la brasserie BB (Image alome.com)

Satisfait de son contrat avec l’Entreprise de Services et Organisations des Producteurs de riz (ESOP) de Notsè dans la préfecture du Haho, la brasserie BB de Lomé s’engage à appuyer la transition de l’ESOP-Notsè du statut artisanal vers le statut semi-industriel en lui fournissant de nouveaux magasins de stocks respectant les normes agroindustrielles. En effet, l’ESOP de Notsè est le fournisseur n°1 en matières premières de la brasserie BB de Lomé en vue de la production de la très prisée bière locale PILS qui est fabriquée à base du riz naturel 100% togolais. C’est donc un pas de géant dans le secteur agroindustriel au Togo.

Entre la Brasserie BB de Lomé et l’Entreprise de Services et Organisations des Producteurs de riz de Notsè (ESOP-Notsè), c’est une histoire d’amour qui a commencé par une confiance aveugle mais qui, après quelques mois, a donné des résultats satisfaisants. Comme l’a indiqué le Ministre de l’Industrie et du Tourisme, M. Ihou Yaovi Attigbé, qui a salué « le courage de la Brasserie BB de Lomé pour son engagement dans un secteur aussi névralgique que celui de l’agriculture et surtout, d’avoir cru en l’ESOP de Notsè au point de devenir son client fidèle mais également son soutien le plus sûr ». Convaincu des potentiels de l’ESOP-Notsè, la Brasserie BB de Lomé compte donc donner un coup de pouce à cette entreprise en finançant les travaux de construction de nouveaux entrepôts qui, selon Komi Abitor, Directeur Général de ‘Entreprises, territoires et développement’ (ETD) et Responsables des faîtières ESOP, seront prêts à être exploités d’ici octobre 2018. « La première pierre sera bientôt posée et les travaux pourront démarrer en mai prochain. A cet effet, un appel d’offres a d’ailleurs été déjà lancé », a-t-il précisé.

Une délégation composée de M. Ihou Attigbé, Ministre de l’Industrie, de M. Kolani Kombaté Dindiogue, Directeur de cabinet du ministre de l’Agriculture, de Thierry Feraud, Directeur Général de la Brasserie BB de Lomé, de M. Komi Abitor et de Mme Carole Ahoulimi Pyalo, Gestionnaire de l’ESOP-Notsè, a effectué ce vendredi 16 mars une visite sur le terrain où seront construits les nouveaux magasins. « Les travaux s’effectueront en deux étapes. Grâce à l’appui financier de la Brasserie BB de Lomé, deux magasins de 500 tonnes (matières premières) et de 200 tonnes (produits finis) seront construits ainsi qu’un raccordement électrique pour renforcer les capacités de transformation. Puis, dans le cadre de la phase additionnelle du PASA (Programme d’Appui au Secteur Agricole) financée par la Banque mondiale, le ministère de l’Agriculture nous permettra d’ériger un magasin de 500 tonnes et un autre de 100 tonnes puis de faire la clôture », a expliqué M. Komi Abitor.

Komi Abitor, Responsables des faîtières ESOP

« Les magasins que nous utilisons actuellement ne peuvent contenir que 50 tonnes de matières premières. Puisque notre production est 550 tonnes, nous sommes donc obligés de stocker le surplus dans des entrepôts différents de la ville de Notsè. Les produits sont exposés au risque de vol et à multiples intempéries climatiques qui nous entravent dans la fourniture d’un riz de qualité. Nous remercions la Brasserie BB de Lomé qui a bien voulu consolider le partenariat que nous avons débuté depuis mai 2017 en nous offrant un financement à intérêt zéro pour construire des magasins de stockage de produits finis et des matières premières. Nous éprouvons des difficultés pour le stockage des matières premières, c’est pourquoi l’appui de la Brasserie BB de Lomé est la bienvenue », a indiqué Mme Carole Ahoulimi Pyalo, Gestionnaire de l’ESOP-Notsè.

Entrepôt de stockage actuel (ESOP-Notsè)

Par ailleurs, le renforcement du partenariat entre la Brasserie BB de Lomé et l’ESOP-Notsè permettra également de créer de l’emploi. « C’est un mariage qui se fait entre l’industrie et l’agriculture et, ce sont les ressources humaines qui constituent le ciment de cette initiative. Depuis 2017, près de 5000 emplois ont été créés. D’ici 2 ans, nous ambitionnons d’offrir du travail à 50 000 jeunes. En outre, la Brasserie BB de Lomé financera la formation de cette main d’œuvre locale. Je souhaite que la totalité des industries togolaises puissent mettre le pied à l’étrier pour soutenir l’agriculture togolaise qui est pourvoyeur d’emplois », a indiqué Thierry Feraud, le Directeur général de Brasserie BB Lomé. Dès que les formalités administratives en lien avec l’accord de financement seront finalisées, le coup d’envoi du début des travaux sera donné à travers une cérémonie de pose de la première pierre sur le nouveau chantier de l’ESOP-Notsè.

Commentaire d'article

Umalis