Culture & Réligion

L’artiste togolaise Valentine Alvares chante l’espoir

Source www.worldinfo.tg

L’une des références musicales du Togo vient d’avoir à son actif un nouveau clip intitulé « Mo Kpokpo Le » (en mina), ce qui se traduit en français, « Il y a de l’espoir ». Un nouveau rythme, un nouveau style, une autre langue.

Originaire de Tsévié (région maritime), Valentine Alvares semble par ce nouveau clip faire un retour à la source. Pour la première fois, elle a chanté uniquement en mina (l’un des dialectes les plus parlées au Togo) et n’a plus adopté le rythme du zook.

Sa carrière est à peine vieille de 3 ans cependant,  Valentine Alvares dispose d’une discographie importante et elle fait déjà ses preuves à l’international. Dans le clip « Mo Kpokpo Le », Valentine Alvares parle des valeurs de la femme, de ses propres ambitions en tant que femme et surtout de l’une des qualités de la femme : le courage.

Commentaire d'article

Umalis