Politique

Révélations: Pourquoi Tikpi Achadam ne participe pas au dialogue inter-togolais?

C’est le journal « la lettre du continent » qui s’est penché su le sujet. En cherchant des réponses à cette question qui taraude les esprits, le journal dit avoir découvert que le leader du Parti National Panafricain, l’une des figures de proue de cette nième lutte démocratique entamée en aout 2017, est absent des pourparlers pour des raisons « sécuritaires ».

Selon les révélations du journal, Tikpi Atchadam, qui séjourne actuellement à Accra au Ghana , aurait posé des conditions garantissant sa sécurité avant de prendre part aux discussions.

L’opposant aurait sollicité une autorisation officielle du pouvoir togolais pour un retour au Togo sous la protection de gardes du corps ghanéens.

Une rencontre aurait même été prévue entre le ministre togolais de la sécurité et de la protection civile, Yark Damehane, et son homologue ghanéen  pour  statuer  sur la question, à en croire le journal. Toutefois, elle a été annulée à la toute dernière minute, selon la même source .

Par ailleurs, le leader du PNP serait menacé d’extradition du territoire ghanéen en raison de sa situation.  En effet, selon les explications du président ghanéen Nana Akufa Addo, cité par le journal,  Tikpi Atchadam n’était ni réfugié ni en exil au Ghana, et ne bénéficiait donc d’aucun régime particulier. Sans titre officiel de séjour, le leader du PNP devra donc quitter le Ghana après 90 jours à compter de la date de son arrivée à Accra.

 

Commentaire d'article

Umalis