Société

Togo / Fabricants de faux passeports : L’OCRTIDB vient de démanteler un nouveau réseau

Après la saisine de substances illicites, l’Office Central de Répression du Trafic Illicite des Drogues et du Blanchiment (OCRTIDB) a interpellé quatre individus, membres d’un réseau international de fabrication de faux passeports à Lomé.

Composé de Bawama Dewama, Adossama John, Geraldo Abdoul-Aziz Kossi Eliké et Badjouma Nassame Touré, ce groupe s’est spécialisé dans la fabrication de faux documents administratifs. Ces individus ont été dévoilés à la presse hier par l’OCRTIDB. « Les investigations ont conduit à l’interpellation, le 26 janvier 2018, des sieurs Adossama John Cédric et Bawama Dewana, également togolais, principaux acteurs du réseau autour desquels gravitent plusieurs démarcheurs », a indiqué le Lieutenant Komla Semedo, chef des opérations.

Ces dénommés démarcheurs « négocient le prix à percevoir par document, collectent l’argent et transmettent les renseignements d’identité nécessaires au sieur Bawama Dewama qui, ayant des connaissances avérées en informatique, se charge de reproduire les documents à lui demandés », a-t-il expliqué. Selon les investigations, ce réseau mis en place depuis 2011 a déjà établi un certain nombres de fausses pièces notamment des passeports, cartes nationales d’identité, permis de conduire, cartes de séjour, visas et autres documents frauduleux à des Togolais, Béninois, Burkinabé, Nigérians, Maliens, Français, Gabonais, Guinéens et Camerounais.

Les individus interpellés sont traduits en Justice pour répondre de leurs actes. Le Lt Komla Semedo appelle donc les populations « à faire preuve de vigilance et à dénoncer toutes activités suspectes de genre ».

Commentaire d'article

Umalis