Politique

Togo / « Ce dialogue doit discuter des seules conditions de départ de Faure Gnassingbé », Kofi Yamgnane

Dans une interview accordée au journal La Manchette n°006 dans sa parution de ce jour, le président national du parti « Sursaut Togo » se réclamant de l’opposition, trouve que la seule condition pour que le dialogue politique en cours soit valable est : le départ de Faure Gnassingbé.

« Cet homme n’est ni légal ni légitime : la majorité des Togolais ne l’a jamais désigné pour être à la place où il est. Les Togolais sont dans la rue pour lui rappeler et lui intimer l’ordre de quitter le pouvoir immédiatement », a-t-il indiqué. L’homme politique n’est pas d’avis que l’actuel Chef d’Etat aille jusqu’au bout de son mandat en cours.

Selon Kofi Yamgnane, la Constitution de 1992 dans sa version originelle (l’un des points à l’ordre du jour des pourparlers) limite le mandat présidentiel à 5 ans renouvelable une seule fois. Puisqu’elle a été tripatouillée en 2002, le verrou de limitation a été donc sauté. Rappelons que des discussions entre pouvoir et opposition ont été entamées depuis lundi dernier et se poursuivront vendredi 23 février.

Commentaire d'article

Umalis