Politique

Togo/Assiba Johnson, président du REJADD dit avoir échappé à un enlèvement

Assiba Johnson, président du Réseau des jeunes africains pour la démocratie et le développement (REJADD) et auteur d’un récent rapport incriminant les forces de l’ordre, dit craindre pour sa vie. Ce dernier estime que depuis la publication du rapport qui fait état de plus d’une centaine de décès lors des marches réprimées de l’opposition, il serait sous surveillance.

Ce défenseur des droits de l’homme affirme avoir échappé à un enlèvement le 14 février dernier. D’après lui, ses faits et gestes sont surveillés. Il confie avoir été suivi dans ses déplacements par « une voiture banalisée sans plaque d’immatriculation ».

Précisons qu’après la publication du rapport, le gouvernement togolais a sorti un communiqué dans lequel il a contesté le document qu’il qualifie de tendancieux. Il entend engager une action judiciaire contre les auteurs du rapport. Par la suite, Amnesty International a appelé l’État à garantir les droits des défenseurs des droits de l’homme.

Commentaire d'article

Umalis