Education

Togo/ Des enseignants togolais paient un lourd tribut pour avoir participé aux grèves

Le mouvement d’humeur initié par la Coordination des Syndicats de l’Education du Togo n’est pas apprécié de tous. Selon la CSET, certains enseignants, notamment dans l’Est-Mono, font objet de menaces de la part de leurs collègues.

C’est à travers un communiqué que la CSET a fait état de cette fâcheuse situation. Dans  le document par lequel la CSET invitait à une nouvelle cessation du travail, une petite phrase a laissé découvrir l’information.

En invitant tous les enseignants à se joindre à la lutte, la CSET a consigné « qu’elle tiendra pour responsable, tout individu qui menace les camarades pour cause de grève comme ce fut le cas à Datcha et à Elevagnon dans  l’est mono, de tout ce qui adviendra ».

La CSET a par ailleurs soutenu que le boycott des évaluations reste maintenu jusqu’à nouvel ordre.

Commentaire d'article

Umalis