Media

Baromètre des Médias Africains-Togo 2017: des avancées, stagnations et inquiétudes selon le rapport

Initiative de la Friedrich-Ebert-Stiftung et de l’Union des Journalistes Indépendants du Togo (UJIT), le rapport du Baromètre des Médias Africains-Togo édition 2017 a été lancé ce mercredi à Lomé en présence du représentant du ministre de la communication, de Dr Rudolf Traub, Représentant Résident de la Friedrich-Ebert-Stiftung et Patricia Adjisseku, Secrétaire Générale de l’UJIT.

Pour la troisième édition au Togo, le rapport révèle des avancées, des stagnations et des inquiétudes par rapport à l’exercice du métier de journaliste au Togo. En termes de progrès, on retient l’avènement de la loi de 2016 sur l’accès à l’information et à la documentation publique, la multiplicité des sources d’information avec l’apparition des nouveaux médias en ligne.

Quant aux manquements, le rapport indique que les médias togolais sont instrumentalisés à des fins politiques et peu viables sur le plan économique. D’après l’état des lieux de la presse togolaise, l’on révèle que le non-respect des règles professionnelles est légion, de même que la dégradation de la liberté d’expression.

Commentaire d'article

Umalis