Culture & Réligion

King Mensah met 50% de ses revenus de droits d’auteurs à la disposition des aînés de la musique togolaise

Vers la création d’une Caisse de Solidarité des Artistes. L’idée vient de l’artiste de la chanson togolaise King Mensah. Ce dernier a décidé de venir en aide aux gloires de la musique togolaise  dont les noms sont gravés dans les anales mais dont les conditions de vies sont déplorables. Lire la lettre qu’il a adressé à la direction du Bureau Togolais des Droits d’Auteurs (BUTODRA).

King Mensah écrit au BUTODRA

LETTRE OUVERTE A MONSIEUR LE DIRECTEUR DU BUREAU TOGOLAIS DES DROITS D’AUTEURS
( BUTODRA)
Monsieur le Directeur,
Je viens par la présente vous présenter à vous, à votre famille et à tout votre personnel mes vœux de santé et de fructueuse année 2018.
Puisse Dieu nous accompagner dans vos diverses activités.

Monsieur le Directeur, je voudrais vous entretenir sur un sujet qui me fait beaucoup réfléchir ces derniers temps dans cette lettre ouverte.
Je voudrais parler des artistes de la chanson au Togo, surtout de ceux que nous pouvons qualifier d’âge tendre. Ceux qui nous ont balisé le terrain et qui ont inspiré nos démarches dans la musique. Je voudrais parler de nos aînés!!!
Après avoir donné du plaisir, enchanté des foules avec leurs voix, leurs messages et leurs mélodies, qui se rappelle encore d’eux quand tombent les rideaux??
Comment vivent t-ils
Comment se soignent-ils
Comment arrivent-ils a joindre les deux bouts ?
Je suis venu à la musique, parce que je voyais faire mes aînés et j’avais une fascination pour le travail qu’ils abattaient. Aujourd’hui, ils ne montent plus ou plus souvent sur scène mais leur nom demeure dans les annales de la musique togolaise.
Loin de moi, l’idée de mettre mes yeux dans les droits qui leur reviennent après le travail technique du Butodra.  Loin de moi aussi cette envie de me vanter ou me montrer orgueilleux dans ma démarche. C’est un appel de cœur et j’ai pour habitude de suivre ce qu’il me conseille.
Voilà pourquoi Monsieur le directeur, j’ai décidé de mettre, et ceci à partir de maintenant, 50% de mes revenus de droits d’auteurs et droits connexes à la disposition des aînés (es) de la musique togolaise.
Je vous laisse le choix et le soin de procéder selon vos calculs pour déterminer comment sera réparti ces 50%.
Je souhaite vivement que d’autres artistes emboîtent le pas, afin que doucement nous allions vers l’instauration d’une CAISSE DE SOLIDARITÉ DES ARTISTES.
Je vous souhaite plein succès dans votre travail, et je vous prie, Monsieur le Directeur de croire à mon respect.

Togbui King Mensah

Commentaire d'article

Umalis