Politique

« Ce dialogue est de l’amusement et du gaspillage des ressources de l’État », Djmon Oré

Le dialogue inter-togolais s’ouvre dès demain jeudi, 15 février. Et chaque acteur a son avis sur le sujet. Pour le Front des Patriotes pour la Démocratie (FPD) de Djimon Oré, une assise nationale aurait réglé le problème togolais plutôt qu’un dialogue.

Djimon Oré qui ne réclame pas de place autour de la table de discussion estime que « ce dialogue est de l’amusement et du gaspillage des ressources de l’État ». Poursuivant, le député soutient que seul un gouvernement de transition peut aider à la résolution de la crise togolaise qui n’a que trop duré. « Cette transition doit prendre corps à travers une assise nationale », a-t-il ajouté.

Au sujet du processus de décentralisation en cours, le parlementaire indique qu’il n’aura pas un impact réel, car avance-t-il, « la vraie décentralisation se mettra en place après la transition et non avant la transition ». Par ailleurs, le président du FPD appelle le peuple à plus de résistance pour se libérer du régime de Faure Gnassingbé.

Commentaire d'article

Umalis