Politique

Togo: Il n’y aura pas de sujet tabou au dialogue, rassure le parti UNIR

Il n’y aura pas de sujet tabou au dialogue togolais qui s’ouvre dans deux jours à en croire le ministre de la fonction publique Gilbert Bawara, cadre du parti Union pour la République (UNIR). Il était hier lundi sur le plateau d’Africa 24.

Selon le ministre Bawara, tous les sujets seront abordés même celui relatif au départ du chef de l’Etat Faure Gnassingbé. « Nous n’allons empêcher personne de mettre sur la table de discussion quelque sujet que ce soit. La majorité présidentielle va à ce dialogue avec un esprit constructif, d’ouverture et la volonté de parvenir à des compromis qui soient dans l’intérêt du Togo », a-t-il déclaré.

Et d’ajouter qu’il appartiendra aux acteurs autour de la table de « voir où se situe l’intérêt de notre pays ». Il compte par ailleurs sur la « bonne foi » de l’opposition pour un heureux aboutissement du dialogue. « Je pars de l’idée que l’opposition est de bonne volonté et qu’elle sera de bonne foi, qu’elle est désireuse d’apporter sa contribution à la réalisation des réformes », a souhaité Bawara.

 

 

Commentaire d'article

Umalis