Politique

Prochain dialogue au Togo: l’UFC exhorte les acteurs à poser un pas historique

Depuis l’annonce de la date du dialogue inter-togolais, nombre des partis politiques de l’opposition membres de la coalition des 14 et non, ont appelé certains à un dialogue inclusif et d’autres à plus de sincérité lors des discussions. A l’Union des Forces de Changement (UFC), on appelle à une « attente politique et historique ».

L’appel à une « attente politique et historique » émane d’un communiqué signé du Premier Vice-président El Hadj Brim Bouraïma-Diabacté. L’UFC « lance un appel solennel à tous les acteurs politiques togolais afin qu’ils fassent preuve de courage pour réaliser une entente politique historique dont l’enjeu est une Nation togolaise réconciliée et tournée vers des tâches de réduction de la misère, de la pauvreté et du développement économique », précise le communiqué.

Notons qu’au début de cette crise, l’UFC avait interpellé les acteurs sur la nécessité d’aller aux réformes constitutionnelles et institutionnelles. Même avant de prendre sa retraite dans la politique, l’ancien leader Gilchrist Olympio a invité Faure Gnassingbé à laisser le pouvoir à la fin de son mandat, c’est-à-dire en 2020.

Commentaire d'article

Umalis