Politique

Meeting de « Togo Debout » ce 13 février: Fogan Adégnon pas d’accord sur le lieu

«… Je rappelle à votre attention qu’étant donné que le site choisi se trouve dans un secteur où il y a beaucoup d’établissements scolaires et que votre manifestation se tient un jour ouvrable, celle-ci peut perturber les élèves qui vaqueront à leurs cours », a écrit Fogan Adégnon, président de la délégation spéciale de la ville de Lomé aux responsables de Togo Debout.

En effet, le front citoyen Togo Debout a prévu un meeting d’information et de sensibilisation mardi 13 février à Casablanca, sur la place en face du Collège du Plateau. Malheureusement pour les organisateurs, le maire de la ville de Lomé a opposé un refus catégorique par rapport au lieu de la manifestation.

C’est une interdiction insensée, répond Me Raphël Adzaré-Kpandé, porte-parole de Togo Debout, d’après qui « le parti politique Union pour la République (UNIR) a déjà organisé au même endroit un meeting et en un jour ouvrable », sans que le maire ne s’y oppose.

Toutefois, le mouvement Togo Debout maintient son meeting mais le délocalise à un autre endroit. « Néanmoins, pour réaffirmer notre sens de responsabilité, et dans le souci constant de créer un climat propice aux discussions politiques nous projetons tenir notre meeting le même jour, 13 février 2018 sur le terrain sis à Akassimé, quartier Hanoukopé », indique les organisateurs.

 

 

Commentaire d'article

Umalis