Société

Togo/ Les populations de Bè Alaglo sommées de quitter leurs résidences après plus d’une décennie d’occupation du territoire

alome.com

« Bè Alaglo » est un quartier situé sur le tronçon boulevard de mono et le boulevard Felix houphouet boigny . Ce jeudi, 08 février, les habitants de la localité ont été surpris par une nouvelle: Une mise en demeure leur est parvenue pour libérer les lieux dans 72 heures.

Selon les témoignages recueillis, c’est un plan de construction de la route qui les contraint à Libérer l’espace. L’ordre aurait été donné par le ministre de l’urbanisme et de l’habitat, Fiatuwo Sessenou.

Au total, 40 maisons sont concernées par la décision. Les propriétaires devraient libérer les lieux dans les prochains jours sous peine de voir leurs maisons démolir. Une décision qui est mal digérée par ces riverains qui estiment être dans leurs droits.

« Mon père occupe ce terrain depuis 1980 , nous avons mené toutes les démarches légales avant de nous installer ici. Si l’espace ne devrait pas être occupé, le bon sens voudrait qu’on ne le signale depuis longtemps », témoigne, l’un d’eux, meurtri.

« Le plan de construction de la route a dû  être dévié », soutient un autre propriétaire de terrain dans la zone. « Lorsque j’ai acheté cet espace, ce n’est pas le plan qui m’a été présenté. On a l’impression  que des gens hors la loi veulent agir au nom du gouvernement ».

Les concernés prévoient rencontrer le ministre dans les prochains jours pour mettre l’affaire au clair.

 

Commentaire d'article

Umalis