coopération

18ème assises du CILSS / Le Togo a été valablement représenté!

La 18ème Conférence au Sommet des chefs d’État et de gouvernement du Comité permanent inter-États de lutte contre la sécheresse au Sahel (CILSS) a pris fin le 07 février dernier dans la capitale du Niger. Les chefs d’Etat des pays membres de l’organisation ont été présents notamment ceux du Burkina Faso, du Mali, de la Mauritanie, du Sénégal et du Tchad ainsi que celui du Togo, représenté par son premier ministre Selom Klassou.

Cette rencontre entre dans le cadre de la réunion des instances statutaires du CILSS qu’abrite la capitale nigérienne.  Elle fait suite à la 53ème Session ordinaire du Conseil des ministres et à la 25ème réunion du Comité régional de programmation et de suivi de cette Organisation internationale.

Plusieurs questions relatives à l’Organisation, particulièrement son financement, mais aussi à la réforme en cours de l’Institution ont été examinés.

Présidant  la Conférence, le président en exercice du CILSS, le chef de l’État malien, Ibrahim Boubacar Keïta, a déclaré à l’ouverture des travaux : « notre combat pour la sécurité alimentaire est à hauteur humaine. Car, nous vivons les changements climatiques dans nos chairs ».

En outre, il a réitéré l’engagement des chefs d’État pour un Sahel prospère, invitant ses homologues et tous les partenaires du CILSS à s’investir sans relâche pour l’opérationnalisation de la réforme de l’Organisation entamée après la crise de 2016.

A l’issue de la session, le président du Burkina Faso, March Kaboré  a pris la tête de l’organisation.

Commentaire d'article

Umalis