coopération

Le premier ministre Klassou a représenté le Togo à la 18ème conférence du CILSS à Niamey

A la 18ème conférence des chefs d’État et de Gouvernement du Comité Permanent Inter-États de Lutte contre la Sécheresse au Sahel (CILSS), le Togo s’est fait représenter par le premier ministre Komi Selom Klassou. Les échanges ont porté sur la sécurité alimentaire, la lutte contre la sécheresse et la désertification dans l’espace communautaire.

Au cours de cette rencontre de haut niveau tenue dans la capitale nigérienne, Niamey, le premier ministre Komi Sélom Klassou représentant le président en exercice de la CEDEAO, Faure Gnassingbé, a appelé les chefs d’État à redoubler d’efforts pour l’amélioration de la production agricole afin d’atteindre les objectifs fixés par le CILSS. Aussi, les sujets de paix, de sécurité et d’intégration sous régionale ont été abordés.

« Les États du CILSS doivent aussi travailler à garantir les conditions de paix, de sécurité et de libre circulation des personnes et des biens qui sont des préalables indispensables au progrès et au développement durable de notre sous-région », a-t-il indiqué.

Cette 18ème conférence a marqué la fin du mandat du président malien Boubacar Keita à la tête de l’institution. Le Président burkinabè, Rock Marc Christian Kaboré est son successeur. Au terme de la rencontre, des décisions ont été prises, à savoir, créer un cadre fédérateur pour des solutions pérennes au changement climatique et à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle.

Commentaire d'article

Umalis