Développement

Accord de financement FIDA-Togo : Le PADAT et le PNPER pour le développement de l’agriculture

Une délégation du Fonds International de Développement Agricole (FIDA) conduite par Sylvie Marzin, conseillère principale de portefeuille, division Afrique de l’Ouest et du Centre séjourne actuellement à Lomé. Une rencontre a eu lieu hier entre le Premier ministre Komi Selom Klassou et cette représentation du FIDA.

Le PADAT (Projet d’Appui au Développement Agricole au Togo) et le PNPER (Projet National de Promotion de l’Entreprenariat Rural) sont deux projets soutenus par le FIDA en vue de développer l’agriculture au Togo. Lancé il y a 4 ans, PNPER couvre la période 2014-2020 et permet de contribuer efficacement à la transformation progressive et durable de l’économie rurale togolaise à travers l’appui et la promotion des filières agricoles porteuses. Cette mission du FIDA est chargée de l’évaluation à mi-parcours de ce projet.

Par ailleurs, le PNPER prend en compte environ 280.000 personnes dont 50.000 bénéficiaires directs par la création d’environ 9.300 emplois directs (dont 1.600 auto-entrepreneurs) en milieu rural, la création de 1.800 micro-entreprises ainsi que le renforcement de 500 autres. Selon Sylvie Marzin, l’institution est prête à assurer un développement inclusif agricole et rural au Togo.

Ce programme est cofinancé par le FIDA et l’Etat togolais à hauteur de 19,2 milliards de FCFA. Rappelons que le Fonds International du Développement Agricole (FIDA) est dirigé par l’ex-Premier ministre togolais Gilbert Houngbo.

Commentaire d'article

Umalis