Economie

Ports en eau profonde en Afrique de l’Ouest : Le Togo aura bientôt un concurrent de taille

A coût de 1,5 milliard de dollars, le Nigeria vient de lancer des travaux de construction d’un port en eau profonde à Lekki au sud-est de Lagos (la capitale économique du pays). La China Harbour Engineering Company (CHEC) sera le maître d’œuvre.

Jusque-là, le Port Autonome de Lomé a détenu le monopole du plus grand port en eau profonde de la région ouest-africaine. Certifié ISO 9001 en 2014, le PAL doit remettre ses pendules à l’heure afin de se mettre à niveau des défis actuels. En effet, les activités portuaires ont récemment connu une baisse due, selon les sondages, aux réformes mis en place par l’OTR et ses démembrements (SEGUCE et ANTASER) sans oublier un contexte international très concurrentiel très désavantageux pour le Togo.

Les travaux entrepris par Lagos déboucheront sur la construction d’un port moderne s’étendant sur 90 hectares et d’une profondeur de plus de 16 mètres, soit l’un des plus profonds d’Afrique subsaharienne.

Commentaire d'article

Umalis