Politique

Processus de décentralisation / Quadrillage du territoire togolais, en tout 1516 conseillers municipaux

Décentralisation

En respect de son agenda pour l’année 2018, le pouvoir en place s’est engagé dans les démarches en vue de la réussite du projet de décentralisation engagé depuis l’année dernière. Le second décret adopté par le Conseil des ministres de ce 1er février 2018 indique donc le nombre des conseillers et le nombre d’adjoints au maire par commune.

Pris en application de la loi n° 2018-003 du 31 janvier 2018, portant modification de la loi n° 2017-011 du 13 mars 2017 relative à la décentralisation et aux libertés locales, ce décret précise le nombre de conseillers et celui des adjoints au maire par commune, en fonction de la population. Le recensement général de la population de 2010 a été pris pour référence.

« Ainsi la région des Savanes comptera 208 conseillers dont 16 maires et 24 adjoints aux maires, la région de la Kara 247 conseillers dont 21 maires et 25 adjoints aux maires, la région Centrale 185 conseillers dont 15 maires et 20 adjoints aux maires, la région des Plateaux 400 conseillers dont 32 maires et 42 adjoints aux maires et la région Maritime 476 conseillers dont 32 maires et 63 adjoints aux maires soit au total 1516 conseillers sur l’ensemble du territoire national », lit-on dans le communiqué à l’issue des travaux du Conseil.

Commentaire d'article

Umalis