Santé

Les maladies du foie sont rusées : Evitez ces aliments ennemis de votre foie !

Point n’est besoin de rappeler que le foie est un organe essentiel de notre corps. A l’origine de nombreuses opérations importantes liées directement au bon fonctionnement de notre organisme, il nous faut le maintenir en parfaite santé. C’est la raison pour laquelle il est primordial d’identifier au plus tôt les symptômes qui peuvent causer une détérioration de son état.

En effet, le foie assure trois fonctions incontournables dans notre organisme : épurer notre sang en éliminant les toxines et les cellules usées, aider à synthétiser les glucides et les lipides, permettre le stockage de la vitamine A, D, K et E, essentielles pour avoir de l’énergie. Selon des études d’experts, les maladies du foie sont à l’origine d’un tiers de décès dans le monde et il y a 2 fois plus de malades du foie que de diabétiques. La raison est que les malades restent longtemps asymptomatiques et le dépistage est souvent tardif. Ainsi, la mise en place d’un dépistage systématique et précoce des maladies du foie serait le seul moyen d’enrayer la progression des hépatites et des cirrhoses.

Pour assurer à votre foie une bonne santé, il faut adopter des habitudes alimentaires saines et éviter la consommation d’aliments trop gras, d’aliments froids et congelés, une consommation trop élevée en protéines et en glucides, l’alcool, les boissons sucrées et les boissons gazeuses.

Voici des signes qui peuvent cacher des maladies du foie : nausées au milieu du repas ou juste après avoir mangé, douleurs dans la partie supérieure de l’abdomen (la douleur liée au foie se situe généralement au niveau de la partie supérieure de l’abdomen, juste en-dessous des côtes), fatigue et la faiblesse ou manque d’appétit. Quand ces signes se présentent et persistent, n’hésitez pas à consulter un médecin.

Commentaire d'article

Umalis