Finance

Togo/ Les chefs d’entreprise du secteur privé à l’école de la « loi des finances 2018 »

Membres du gouvernement et chefs d’entreprises du secteur privé se sont retrouvés autour d’un déjeuner d’affaires ce 1er février 2018. L’objectif est d’édifier les chefs d’entreprise sur les nouvelles mesures sur la loi des finances exercice 2018. Une  initiative du Conseil National du Patronat du Togo (CNP-Togo).

« Loi des finances 2018 et politique fiscale du gouvernement »,  est le thème qui a été au cœur des échanges au cours de cette rencontre. Plusieurs communications présentées par

le ministre des finances Sani Yaya, le commissaire général de l’OTR Kodzo Adedze, et le commissaire des Impôts Adoyi Essaowavana, ont permis d’éclairer « les entrepreneurs » sur la vision du gouvernement concernant les affaires au Togo.

En substance, le commissaire général de l’OTR est revenu sur la fiscalité de porte, qui concerne les mesures d’allègement contenues dans la loi des finances relatives aux charges de douane. Quand au commissaire des Impôts, il a présenté son panel sur le code des impôts qui a trait au renforcement des règles de contrôle, le principe de pleine concurrence, la suppression du plafond de l’impôt minimum forfaitaire etc.

Selon  Sani Yaya , les acquis de  cette petite rencontre  devrait  contribuer  à faire du Togo « un pays dont l’environnement des affaires est de plus en plus compétitif ».

Commentaire d'article

Umalis