Politique

Crise au Togo: l’arrivée de Paul Kagamé à la tête de l’UA ne « pose aucun problème » à la coalition

Au point de chute de la manifestation de la coalition des 14 hier mercredi, le chef de file de l’opposition Jean Pierre Fabre s’est prononcé sur l’arrivée du président rwandais Paul Kagamé à la tête de l’Union Africaine (UA). Pour l’homme, le problème ne se pose pas. « Que ce soit Alpha Condé ou Paul Kagamé c’est du pareil au même », a-t-il lancé.

« Le problème n’est pas celui qui préside ou non l’Union Africaine. Le problème est de savoir si nous opposition togolaise, nous sommes sûrs de ce que nous voulons ? Est-ce que nous sommes en mesure de dire oui à une telle proposition ? », s’est interrogé M. Fabre. Selon lui, même si le médiateur change, l’objectif poursuivi par la médiation reste le même, celui de trouver une solution de sortie de crise.

Et d’ajouter, « Je suppose qu’ils ne nous feront pas de propositions qui vont nous déplaire (…) ». Notons qu’Alpha Condé était le président en exercice de l’UA jusqu’au 29 janvier dernier avant d’être remplacé par Paul Kagame. M. Condé est l’un des médiateurs dans la crise togolaise.

 

 

Commentaire d'article

Umalis