Politique

Togo/ Qu’est ce qui explique l’absence de la délégation ghanéenne? Eric Dupuy fait des révélations

Pour asseoir les préalables du dialogue annoncé depuis belle lurette, différentes médiations  ont été mobilisés. La dernière en date est celle du président guinéen qui a reçu les opposants togolais dans son pays. Une médiation ghanéenne était attendue à la suite de cette rencontre dans le pays mais elle n’est finalement pas arrivée. Que s’est il passé ? Eric Dupuy revient sur les faits.

Le conseiller du président national de l’Alliance National pour le Changement, s’est prononcé sur le sujet au cours  d’une émission radiophonique ce matin. Selon Eric Dupuy, le ministre ghanéen de la sécurité, Albert Kan-Dapaah chef de cette délégation  ghanéenne n’a pas pu faire le déplacement de Lomé à cause de son emploi du temps chargé.

Le ghanéen aurait  appelé Jean-Pierre Fabre pour lui dire que « son emploi du temps ne lui a pas permis de faire le déplacement de Lomé et que c’est après le Sommet des chefs d’Etat d’Addis-Abeba qu’il reprendra contact » a expliqué le militant de l’ANC.

En attendant la situation reste tendue au Togo. La coalition des 14 partis politiques de l’opposition sera encore dans les rues les 31 janvier, 1er et 3 février prochains .

 

Commentaire d'article

Umalis