Politique

Togo / « C’est parce que les urnes ne fonctionnent pas que la rue peut faire dégager ce régime », indique un membre de la Coalition des 14

Dans une intervention sur une radio de la place, Gnimdéwa Atakpama, Porte-parole du Parti des Togolais, membre de la Coalition des 14, a démontré à base d’arguments que la Coalition des l4 partis de l’opposition togolaise a gagné plusieurs batailles mais la victoire de la « guerre » pour l’alternance et la démocratie au Togo ne saurait tarder.

« Nous avons gagné la bataille du nombre et nous avons montré au pouvoir que nous sommes plus nombreux. Nous avions fait plus de marches et quand le pouvoir veut engager des contre marches, il est essoufflé, voilà une grande victoire », a-t-il révélé. « Nous avons reconquis le droit constitutionnel. On a failli couper l’internet, mais nous avons poussé le régime à le rétablir. On a essayé d’interdire la manifestation en semaine, on a fait reculer le régime. Le régime a fait la répression en sortant des milices, nous avons fait reculer le régime et les milices sont remises à la maison. Aujourd’hui, avec nos manifestations, le régime a perdu 40 % de ses recettes, c’est l’argent en moins pour payer les gaz lacrymogènes », a-t-il renchéri.

D’ailleurs, fort de ses bilans satisfaisants, la coalition des 14 partis politiques de l’opposition reprendra de plus belle les manifestations de rue la semaine prochaine. « On peut perdre certaines batailles, on peut en gagner d’autres. L’essentiel, c’est gagner la lutte au final. Nous sommes déterminés et nous allons gagner », a indiqué Gnimdéwa Atakpama.

Commentaire d'article

Umalis