Education

TD ou répétitions payants à l’UL, Kokoroko siffle la fin de la récréation

Dans un article publié récemment sur Togotopinfos, nous vous informions d’une pratique qui court à l’Université de Lomé (UL) et qui révolte les étudiants. Nous parlons des travaux dirigés ou répétitions payants que les enseignants titulaires organisent. Le président de l’UL, Dodji Kokoroko, vient d’interdire ces pratiques « non recommandables ».

« Cette pratique non recommandable, au-delà du conflit d’intérêt qu’elle génère, crée une différence de traitement des étudiants par rapport à l’enseignement reçu, engendrant une rupture d’égalité », lit-on dans une note de la présidence de l’Université de Lomé (UL).

Par ailleurs, le président prévient que toute personne qui se livrera encore à ces pratiques, s’exposera aux sanctions disciplinaires. Il appelle donc les doyens, directeurs, directrices des facultés, écoles et instituts à échanger avec les enseignants chercheurs, pour que cessent ces pratiques.

Il faut préciser que cette décision intervient suite à une plainte d’un internaute, interpellant donc le président de l’UL sur le sujet.

Commentaire d'article

Umalis