Politique

Bob Atikpo de Nubueké accusé de diffamation et d’autres délits

Arrêté à Kpalimé mardi et déféré à la prison civile de Lomé hier mercredi, Bob Atikpo du mouvement Nubueké est accusé de diffamation et plusieurs d’autres charges pèsent sur lui.

Les chefs d’accusations retenus contre ce membre de Nubueké sont, diffamation et partage de fausses informations. Selon le juge, l’accusé a caricaturé le ministre de la sécurité et de la protection civile, colonel Yark Damehane de monstre.

Il est également impliqué dans l’affaire d’une photo de la marche du parti UNIR, sur laquelle Bob Atikpo présenterait une personne comme étant Aboudou Assouma, le président de la Cour constitutionnelle.

Les sources judiciaires rapportent que le nommé Atikpo trempait dans la diffusion de fausses informations.

Commentaire d'article

Umalis