Politique

Togo / Un responsable du parti ADDI prend la défense du PNP : Réponse du berger à la bergère !

Depuis la sortie médiatique très controversée du ministre de l’Agriculture, le Colonel Ouro-Koura Agadazi, le développement de la crise politique au Togo a pris une toute autre tournure. Après la réaction de la diaspora Tem en Allemagne et celle de Gerry Taama, c’est au tour de François Nagbandja Kampatibe, Conseiller au président du parti politique de l’opposition ADDI (Alliance des Démocrates pour le Développement Intégral) de monter au créneau.

Dans une intervention ce mardi sur la radio Nana FM, le député ADDI a battu en brèche les arguments avancés par le ministre Agadazi. « C’est machiavélique de diaboliser ou de traiter de djihadiste un parti politique comme le PNP. Le PNP est un parti comme les autres. Le pouvoir voulait détruire le PNP », a-t-il indiqué. Par ailleurs, François Kampatibe s’est permis à son tour de dire ce qu’il pense du régime en place : « Ce sont eux (membres du gouvernement, ndlr) les voleurs qui veulent crier au voleur ; la majorité des Togolais silencieux est aux côtés de l’opposition. Si on organise des élections réellement transparentes, n’importe quel candidat de l’opposition va battre celui du pouvoir ».

Selon lui, le pouvoir de Faure Gnassingbé n’est rien d’autre qu’un « pouvoir machiavélique et diabolique ». A cet effet, il invite tous les togolais à conjurer le mauvais sort et à prier de toutes leurs forces pour que « rien de tel que Boko Haram, ou ce qui se passe à Mali ne se produise au Togo ».

Commentaire d'article

Umalis