Education

Le Prof Kperkouma Walla monte au créneau suite aux évènements survenus à l’Université de Lomé

Après les échauffourées survenues hier sur le campus universitaire de Lomé, des associations estudiantines dont la Ligue Togolaise des Droits des Élèves et Étudiants (LTDE) sont montées au créneau pour dénoncer la situation. Sur le sujet, le Directeur de la prospective, de la planification et de l’évaluation à l’université de Lomé, Prof Kperkouma Walla donne son avis.

L’assemblée générale organisée par le Mouvement pour l’Épanouissement de l’Étudiant Togolais (MEET) et qui s’est achevée en queue de poisson, avait pour objectif de  faire le bilan des dispositions prises par l’université en matière de l’amélioration des conditions de vies et d’étude des étudiants.

Sur ce dernier point, Prof Kperkouma Walla distingue trois types de revendications. Selon lui, il y a « l’amélioration de la capacité d’accueil (infrastructures pédagogiques, d’œuvres sociales, et sanitaires, taux d’encadrement) », « la révision de la structuration des offres de formation » et « l’amélioration du soutien de l’État à nos jeunes frères ».

Cependant, l’universitaire soutient que des efforts sont en train d’être consentis dans tous les sens. « Je peux affirmer que sur les deux points qui concernent l’Université, beaucoup d’efforts sont faits avec l’appui de l’État », et d’ajouter, « sur le troisième point, je sais qu’il y avait depuis l’année passée des discussions avec le ministre de tutelle ».

Commentaire d'article

Umalis