Education

Assemblée générale du MEET: affrontement entre étudiants et forces de l’ordre à l’UL

Le Mouvement pour l’Émancipation de l’Étudiant Togolais (MEET) a appelé les étudiants à une assemblée générale ce mardi à l’Université de Lomé (UL). Cette assemblée générale censée plancher sur les nouvelles dispositions et orientations adoptées par les autorités universitaires, s’est achevée en queue de poisson.

Selon les informations, l’assemblée générale a normalement démarré avant d’être dispersée par les forces de l’ordre. Les échauffourées ont commencé suite à un problème entre la police universitaire et les responsables du MEET. En effet, les étudiants voulaient se réunir derrière l’amphi 600 surnommé « Place Tahir », mais cela a été refusé par la police universitaire, qui a conseillé aux étudiants le terrain près de l’amphi 600.

A cette proposition, les étudiants ont opposé un refus et s’en est suivi d’une marche à la place Tahir qui a été chargée par les forces de l’ordre venues en renfort à la police universitaire. « Ce sont des courses-poursuites ici puisque l’AG a commencé normalement mais vers la fin, cela a dégénéré. Actuellement, il y a les véhicules de la gendarmerie et de la police qui roulent à grande vitesse sur le campus pour chasser les étudiants », a confié le président du MEET, Komlan Adougo.

Le MEET ne compte pas s’arrêter là. Il annonce par ailleurs d’autres mouvements pour avoir gain de cause des revendications des étudiants.

Commentaire d'article

Umalis