Technologie

« Il faut investir massivement dans l’enseignement et les nouvelles technologies », Cina Lawson

Dans une tribune sur lemonde.fr, Cina Lawson, ministre togolaise de l’économie numérique, trouve qu’il est temps d’adapter le système éducatif des pays africains aux évolutions de la technologie et aux débouchés de demain.

« Il est intéressant de constater que, les années passant, l’Afrique est en passe d’acquérir une place prépondérante au CES, avec un pôle qui lui est entièrement consacré. La vitrine technologique du monde est maintenant aussi la vitrine du développement africain en matière de numérique, à travers des initiatives toujours plus nombreuses et de qualité. Les téléphones portables jouent un rôle majeur, pour communiquer évidemment, mais également pour s’informer, payer, se soigner, etc. Le mobile est le catalyseur des innovations, alimenté par l’accélération de la couverture des réseaux haut débit 3G et 4G. C’est le fondement des innovations majeures actuellement à l’œuvre en Afrique », a-t-elle expliqué.

Le continent africain semble être à la traine mais, il n’est pas pour autant exclu de la tendance technologique. « (…) Le rattrapage technologique avance à grand pas. Appuyés par un volontarisme politique fort, de plus en plus de plate-formes d’innovations et d’incubateurs se développent sur l’ensemble du territoire (togolais, ndlr). Si nous voulons donner à notre jeunesse les armes pour être compétitive demain sur le marché mondial de l’emploi et pour participer à la croissance africaine, il est impératif de donner la priorité à l’enseignement du code dès le primaire, mais avec un accent particulier sur l’apprentissage technique. J’en suis convaincue : le développement de l’Afrique passera par le numérique et les nouvelles technologies », a-t-elle renchéri.

Commentaire d'article

Umalis