Diplomatie

La 17ème session extraordinaire du Conseil des ministres de la CEDEAO en cours à Lomé

Le ministre togolais des Affaires étrangères et de l’intégration africaine préside cette rencontre. La mise en œuvre des réformes proposées lors du dernier sommet à Abuja, essentiellement l’attribution des postes statutaires occupe une place d’honneur dans l’ordre du jour.

En effet, le nombre de commissaires va être revu à la baisse (de 15 à 9) afin de rationaliser le fonctionnement de l’organisation. Selon Marcel Alain De Souza, le président de la Commission de la Cédéao, la recherche d’un profit personnel bloque souvent les discussions alors que les pays doivent viser l’intérêt commun.

Le diplomate togolais Robert Dussey trouve que la réforme institutionnelle, qui est en cours d’élaboration, « est plus qu’une urgence, elle est une nécessité ». Cette nouvelle disposition répondra aux exigences d’adaptation aux règles modernes de gouvernance et à l’impératif d’un usage à la fois rationnel et raisonnable des ressources.

Commentaire d'article

Umalis