Politique

Des policières pour encadrer la marche des femmes togolaises : Les convois s’ébranlent bientôt !

Image icilome.com

Des centaines de femmes habillées en noir ont répondu massivement à l’appel des femmes de la Coalition des 14 partis de l’opposition. Ce samedi 20 janvier est le grand jour. Au niveau de la station Total de Totsi et près de l’Eglise méthodiste Salem de Hanoukopé, la foule grossit peu à peu.

Les dispositifs sécuritaires mis en place par le ministère de la Sécurité et de la Protection civile, Yark Damehame, sont composés d’une majorité de femmes agents de police et de gendarmerie. Elles veilleront au bon déroulement des marches des femmes togolaises.

Les revendications restent les mêmes : retour à la Constitution de 1992, révision du cadre électoral, vote de la diaspora, déverrouillage des institutions de la République, libération des prisonniers politiques.

Commentaire d'article

Umalis